Windows 10 va devenir plus transparent sur la collecte de données

Flattr this!

Au fil des versions de Windows, Microsoft a ajouté à son système de plus ne plus de collecte de données, officiellement principalement destinées à mieux connaître l’utilisation qui est faite du système, pour mieux le faire évoluer en fonction des besoins des utilisateurs. Avec une prochaine mise à jour du système, Microsoft va enfin lever partiellement le voile sur la teneur exacte des données collectées.

Confidentialité oblige, le trafic réseau engendré par ces collectes de données est en effet chiffré, et il est donc impossible de l’analyser pour déterminer quelles sont les données collectées par les système.

Avec la mise à jour du printemps prochain, le système devrait proposer une nouvelle application, baptisée Windows Diagnostic Data Viewer (« Visionneuse de données de diagnostic Windows »), au sein de laquelle l’utilisateur va pouvoir consulter en clair les données envoyées à Microsoft.

Windows Diagnostic Data Viewer

Si l’effort est louable, on peut toutefois douter de son intérêt pratique pour le commun des mortels. En effet, plutôt que de présenter ces données sous une forme facilement compréhensible par l’utilisateur lambda, Microsoft a opté pour un simple affichage des données brutes envoyées à ses serveurs, au format JSON. Ce format souvent utilisé pour la communication entre applications est relativement lisible pour l’œil averti, mais rebutera sans aucun doute les simples utilisateurs.

Pour encore plus de transparence, il faut donc espérer que Microsoft a fait l’effort de rendre ces données accessibles aux applications via une API, ce qui permettrait à terme le développement d’applications tierces capables de digérer ces données JSON et de les présenter sous une forme plus facilement exploitable.

Il ne restera alors plus qu’à essayer de déterminer si Microsoft a été totalement transparent en mettant à disposition l’intégralité des données collectées par la firme ou au contraire si l’application ne donne en réalité accès qu’a une partie de celles-ci.

Laisser un commentaire