Tutoriel : utilisez votre iPhone comme modem, ou presque…

Flattr this!

La plupart des smartphones d’aujourd’hui offrent la possibilité d’être utilisés comme modems nomades, soit via Bluetooth, soit via USB. Sur l’iPhone, Apple a fait le choix de ne pas offrir cette fonctionnalités, probablement pour faire plaisir aux opérateurs partenaires (forcément, avec un forfait data illimité, il est extrêmement tentant d’utiliser la connexion de l’iPhone sur un ordinateur portable en déplacement…). Toutefois, il existe plusieurs solutions permettant de contourner cette limitation.

A proprement parler, il ne s’agit en fait pas d’utiliser l’iPhone comme modem, les solutions actuelles fonctionnant en fait sur le principe du serveur proxy SOCKS, et ne pourront donc être utilisées qu’avec des applications supportant ce type de proxy.

La première solution est le logiciel NetShare, qui a comme avantage de ne même pas nécessiter de jailbreaker l’iPhone, puisque c’est une application officielle de l’AppStore, vendue 9.99$ / 7.99€. Pour utiliser NetShare, il faut relier l’iPhone via Wi-Fi à un ordinateur doté d’une carte Wi-Fi configurée en mode AdHoc. Ensuite, une fois NetShare lancé, celui-ci affiche la page suivante : NetShare

Côté iPhone, il n’y a rien de plus à faire 🙂 Le reste de la configuration se fait sur l’ordinateur : il faut régler les paramètres de proxy de chacune des applications que vous voulez utiliser sur Internet. L’adresse IP du serveur et le port sont ceux indiqués par NetShare, et ces informations sont à saisir dans la configuration SOCKS de l’application. Par exemple, dans la version Windows de Firefox, il faut se rendre dans Outils > Options > Avancé > Réseau > Paramètres > Configuration manuelle du proxy et saisir l’IP dans le champ Hôte SOCKS et le port dans le champ Port situé juste à côté. Il faudra également configurer Firefox pour qu’il envoie les requêtes DNS vers le proxy. Pour ce faire, tapez about:config dans la barre d’adresse, puis cherchez le paramètre network.proxy.socks_remote_dns en positionnez le à true.

Malheureusement, cette application est vite tombée en disgrâce auprès d’Apple : après une première apparition sur l’App Store, elle a disparu quelques heures, puis est réapparue quelques heures, avant de disparaître définitivement. Il faudra donc surveiller régulièrement l’App Store et être prompt à l’achat en cas de réapparition de NetShare.

La seconde solution nécessite un iPhone jailbreaké et sur lequel est installé le package OpenSSH. Il faut ensuite utiliser un client SSH pour se connecter à l’iPhone en simulant un proxy SOCKS sur votre ordinateur. Pour ce faire, avec un client SSH en ligne de commande, il suffit d’ajouter le paramètre -D<port> à la ligne de commande de connexion (en remplaçant <port> par le port sur lequel vous voulez mettre en place le proxy). Dans un client graphique, il faudra chercher l’option adéquate dans les menus. Sous PuTTY, rendez vous dans Connection > SSH > Tunnels, saisissez le port dans Source port, cochez la case Dynamic et cliquez sur Add (la valeur D<port> doit alors apparaitre dans la section Forwarded ports. Une fois la connexion établie, il faudra configurer les applications de la même manière qu’avec NetShare, mais en utilisant localhost ou 127.0.0.1 comme adresse du proxy.

Le résultat en image : Proxy SOCKS iPhone

En bas à gauche, le site myip.dk visité avec Links sur l’iPhone. Juste au dessus, la fenêtre de configuration de PuTTY. A droite, celle de Firefox. Au milieu, le site myip.dk visité avec Firefox sans utiliser le proxy. Enfin, en haut, le site myip.dk visité avec Firefox en utilisant le proxy : on retrouve la même IP que sur l’iPhone 😀

Afin d’économiser un peu de batterie, la seconde solution peut également être utilisée sans Wi-Fi si vous êtes sous Windows, grâce au logiciel iPhone Tunnel Suite que je vous ai présenté dans mon précédent billet.

Quelques remarques complémentaires :

  • parfois, la connexion Internet n’est pas active, il suffit d’aller visiter une page quelconque avec Safari sur l’iPhone pour la réactiver,
  • avec NetShare et la solution SSH par Wi-Fi, la connexion est perdue lorsque l’iPhone passe en veille,
  • si vous comptez vous servir ce cette solution pour utiliser des logiciels de téléphonie IP sur votre ordinateur, je vous recommande vivement de maquiller votre flux, pour que votre opérateur ne le détecte pas comme un flux VoIP, souvent interdit par le contrat ou facturé en supplément. Pour ce faire, vous pouvez par exemple vous connecter à un VPN ou mettre en place un tunnel SSH supplémentaire via un second serveur SSH (faut en avoir un sous la main…).

Enfin, l’auteur d’iPhone Tunnel Suite évoque la possibilité d’utiliser l’iPhone comme modem avec la version 2 de son logiciel, mais il ne précise pas s’il s’agit d’une véritable émulation de modem (ce qui permettrait donc un fonctionnement avec absolument toutes les applications, même celles ne supportant pas les proxy SOCKS) ou s’il s’agit simplement de l’ajout d’un profil PuTTY pré-configuré pour la création d’un proxy SOCKS.

Une réflexion sur « Tutoriel : utilisez votre iPhone comme modem, ou presque… »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.