Un Raspberry Pi survitaminé et compatible Windows 10

Flattr this!

La fondation Raspberry a fait une belle surprise à sa communauté en ce début de mois de février, en annonçant le Raspberry Pi 2 Model B, une nouvelle version de son célèbre ordinateur à bas prix pour bidouilleurs, disponible immédiatement, et qui pourrait donner une nouvelle dimension à la communauté Raspberry.

Au premier abord, il ne semble être qu’une révision mineur du récent Raspberry Pi Model B+, dont il reprend exactement le form factor ainsi que la disposition des connecteurs (un micro-USB pour l’alimentation, un HDMI, un jack audio/vidéo, un port Ethernet 10/100M, 4 ports USB 2.0, un slot micro-SD, 40 broches GPIO et deux connecteurs internes dédiés à un écran et une caméra), avec simplement une différence au niveau du SoC, qui passe d’un Broadcom BCM2835 à un Broadcom BCM2836. Grâce à ce format inchangé, tous les accessoires dédiés au modèle B+ seront compatibles, ainsi qu’une bonne part de ceux dédiés au modèle B (seuls les boîtiers sont incompatibles).

Raspberry Pi 2
Raspberry Pi 2

Mais sous ce changement de référence mineur se cache en fait une différence majeur : fini l’anémique et antique processeur ARM1179JZF-S (jeu d’instructions ARMv6) mono-cœur à 700 Mhz (grosso modo, équivalent à un iPhone de première génération overclocké de 50%…), place à un quadruple cœur Cortex-A7 (jeu d’instructions ARMv7) cadencé à 900 MHz, soit une solution proche de celle d’un smartphone d’entrée de gamme d’aujourd’hui (en performances brutes, on est à mi-chemin entre un Moto E et un Moto G), tandis que la RAM passe de 512 Mo à 1 Go. Cerise sur le gâteau, cette amélioration est facturée… 0$, puisque ce Raspberry Pi 2 est toujours proposé à 35$.

Ce changement va permettre de décupler les possibilités d’utilisation du Raspberry Pi, qui était tout de même très limité jusqu’à présent, et restait peu confortable à l’usage, même pour un simple usage bureautique/web. Ce ne devrait désormais plus être le cas, la fondation indiquant que ce nouveau processeur est 6 fois plus performant que celui du modèle original.

La partie GPU/vidéo reste par contre inchangé, avec toujours le Broadcom VideoCore IV, mais celui-ci était déjà largement à la hauteur dans le premier modèle, donc devrait toujours faire l’affaire sans problème.

Et c’est pas fini… En plus de ce nouveau modèle boosté, la fondation Raspberry a annoncé avoir conclu un partenariat avec Microsoft. La version ARM de Windows 10 sera compatible avec le Raspberry Pi 2, et sera mise à disposition gratuitement aux développeurs intéressés, après une inscription Windows Developer Program for Internet of Things. Bien entendu, de nombreuses distributions Linux pourront également être utilisée avec ce nouveau modèle.

Source : MacG

4 réflexions sur « Un Raspberry Pi survitaminé et compatible Windows 10 »

  1. Je n’ai pas trouvé d’infos concernant sa consommation.
    Sinon, le plus gros défaut de Raspberry selon moi c’était pas sa puissance, mais le fait de devoir utilisé une carte SD (ou micro SD) pour le système.
    Je me sers d’un B+ pour un peu de domotique et pour écouter de la musique (le A+ aurait certainement été plus adapté), il est donc allumé 24h/24. Je me demande combien de temps va s’écouler avant que ma carte SD ne se corrompe…

  2. 3W à priori.

    La carte SD peut effectivement être un problème, mais on peut supposer que les OS destinés au Pi ont pris en compte ce problème, en limitant au strict minimum les écritures. Après, ça dépend aussi de la carte utilisée, il y en a qui intègrent du wear leveling (c’est malheureusement dur de trouver l’info).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.