Test : téléphone DECT Panasonic KX-PRW110

Flattr this!

Mon téléphone fixe commençant à faire des siennes, j’ai sauté sur l’occasion pour tester le Panasonic KX-PRW110, dont je vous avais déjà parlé il y a un moment. Sa particularité est de pouvoir se connecter à un réseau Wi-Fi pour interagir avec l’application Panasonic Smartphone Connect sous Android ou iOS.

Panasonic KX-PRW110

Le matériel

Au premier abord, le Panasonic KX-PRW110 est un téléphone fixe DECT tout ce qu’il y a de plus classique. Une base, un combiné avec un clavier et un petit écran… Seul le petit bouton « WPS » sur le côté de la base trahit ses fonctionnalité Wi-Fi.

Le combiné est plutôt correct, avec une bonne qualité de son (mes correspondants qui se plaignaient régulièrement avec mon ancien téléphone ne se plaignent plus 🙂 ). Il est par contre un peu lent, notamment quand il s’agit de parcourir un répertoire un peu chargé. Mais ce n’est pas l’objet principal de cet article, le point intéressant de ce téléphone est l’application Smartphone Connect.

Panasonic Smartphone Connect

Une fois la base connectée au réseau Wi-Fi, ce qui peut se faire soit via WPS, soit en recopiant la clé sur le combiné, l’application Smartphone Connect permet de communiquer avec la base à partir de n’importe quel appareil Android ou iOS connecté au même réseau. On peut associer à la base jusqu’à quatre appareils, qui feront office d’autant de combinés supplémentaires.

Ainsi, il est possible de passer tous ses appels fixes et mobiles via un unique smartphone, sans souffrir des limitations que peuvent parfois avoir les services de téléphonie IP officiels des opérateurs téléphoniques, comme par exemple le service Freephonie de Free qui ne permet pas d’appeler des numéros payants ou des numéros mobiles.

Panasonic Smartphone Connect
Panasonic Smartphone Connect

Sur le plan des fonctionnalités, c’est du classique pour une application de téléphonie. Un clavier numérique pour composer un numéro, avec trois boutons pour valider (appel via la ligne mobile, via la ligne fixe ou appel interne vers un autre combiné), un journal des appels entrants et sortants, un accès au contacts (qui renvoie vers l’application Contacts standard d’Android). À cela s’ajoutent quelques fonctionnalités spécifiques au KX-PRW110 : recherche des bases accessibles, synchronisation des contacts avec les autres combinés enregistrés sur la base, personnalisation du fond d’écran et de la sonnerie du combiné.

Globalement, l’application fonctionne convenablement et fait le boulot qu’on attend d’elle. La synchronisation des contacts ou l’envoi de fonds d’écran se font sans problème, les appels entrants font bien sonner le téléphone portable, en plus du combiné classique. On notera quand même une limitation étrange au niveau de l’envoi de sonnerie vers le combiné : le fichier doit impérativement être au format MP3, ce qui est assez classique, mais surtout, il doit être défini au préalable comme sonnerie par défaut sur le téléphone portable. Bizarre…

Niveau qualité du son, c’est bien meilleur qu’avec CSipSimple, et je dirais que c’est grosso modo équivalent à la qualité audio obtenue directement avec la ligne fixe. Lors d’un appel mon correspondant s’est toutefois plain de m’entendre de façon très hachée, mais impossible de savoir si le problème provenait de Smartphone Connect, de ma connexion, de la sienne ou de son téléphone…

Enfin, on peut reprocher à Panasonic le manque de suivi de son application. La dernière mise à jour date déjà de février 2014, le design de l’application nous ramène directement cinq à dix ans en arrière (où est material design ?), ce qui est particulièrement criant quand on passe dans les contacts avec le design moderne de l’application Google… Plus grave, l’intégration au système ne semble pas fonctionner correctement sous Android 5. Sous Android 4.4, un clic sur un numéro de téléphone dans une application ouvre un popup laissant choisir avec quelle application effectuer l’action : l’application Téléphone standard ou Smartphone Connect (ou encore Skype par exemple, s’il est installé). Mais sous Android 5.1, ce popup ne me propose plus que Téléphone et Skype. Il faut donc recopier manuellement (pas de copier-coller non plus…) le numéro pour pouvoir l’appeler via Smartphone Connect. Dommage.

Conclusion

Sans être parfait, le Panasonic KX-PRW110 est une bonne solution pour quiconque souhaite regrouper sa ligne fixe et sa ligne mobile sur son smartphone, sans pour autant être prêt à se passer complètement d’un téléphone fixe, ce que ne permet pas par exemple le service Freephonie de Free, où les appels entrants ne peuvent pas être envoyés à la fois vers le téléphone fixe et le téléphone SIP.

Il faudra par contre espérer que Panasonic se réveille sur le suivi de l’application, car à près de 100€ le téléphone, il serait dommage qu’il perde son principal atout dans un an ou deux parce qu’une nouvelle version d’Android aura cassé la compatibilité avec l’application…

Il aurait également été intéressant que Panasonic prévoit la possibilité d’utiliser l’application à distance, et pas uniquement via un appareil connecté au même réseau local que la base DECT. Prochaine étape, mettre tout ça derrière un VPN pour pouvoir aussi utiliser Smartphone Connect depuis l’extérieur 🙂

2 réflexions sur « Test : téléphone DECT Panasonic KX-PRW110 »

  1. Bonjour, avez vous pu faire un test VPN? Personnellement j’ai essayé et je n’ai pas réussi à établir la connexion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.