Test : mini-clavier sans-fil iClever IC-RF01

Flattr this!

Alors que la plupart des box et des TV d’aujourd’hui permettent d’utiliser un navigateur Internet ou d’accéder à divers services de vidéo à la demande, elles sont le plus souvent livrées avec une télécommande peu pratique pour la saisie de texte, tandis que les commandes vocales manquent encore de fiabilité. Heureusement, il est généralement possible de brancher un clavier et/ou une souris via Bluetooth, ce qui a fait arriver sur le marché de nombreux modèles de clavier « de salon ». Si la plupart restent assez encombrants, il existe aussi des modèles très compacts, comme le mini-clavier sans-fil iClever IC-RF01.

Mini-clavier sans-fil iClever IC-RF01Je dois d’ailleurs avouer que j’ai été un peu surpris lorsque je l’ai reçu… Je m’attendais à un clavier pas bien grand, mais pas à ce point. Avec ses 15cm de largeur pour moins de 6cm de profondeur, le iClever IC-RF01 est plus petit que mon smartphone et à peine plus gros qu’un Nokia de base… Les dimensions sont du coup assez proche de celles des claviers coulissant qui étaient très en vogue sur les premières générations de smartphones, avec des touches de 7mm de large contre une grosse quinzaine sur un clavier classique.

IF-RF01 vs Nokia 130
Même à côté d’un dumbphone, il ne parait pas bien grand…

La construction est d’assez bonne facture, même si le plastique du châssis n’est pas de première qualité. Les touches sont pour leur part réalisé en plastique doux, très agréable à manipuler et le marquage est net et précis. À noter une petite originalité, que je n’avais jamais vue sur un autre clavier : le marquage secondaire de la touche Enter est… CTRL+ALT+DEL 🙂

Malgré sa petite taille, ce clavier propose toutes les touches de la partie alphanumérique d’un clavier AZERTY français, à l’exception de la touche µ/*, qui passe en fonction secondaire des touches M et ù. Les autres touches sont également quelque peu réorganisées, quatre d’entre elles étant déplacées sur la ligne inférieure, aux côtés des touches Ctrl/Alt/Espace. En plus du bloc alphanumérique, on trouve également les touches F1 à F8 (F9 à F12 sont accessibles en fonction secondaires), assurant en secondaire les contrôles multimédia (lecture/pause, avance/recul, volume…).

Le quart droit du iClever IC-RF01 est pour sa part dédié au contrôle du pointeur, avec un petit pavé tactile mono-point, deux boutons pour les clics gauche et droit (le clic gauche fonctionne aussi avec une tape sur le pavé tactile) et une croix multidirectionnelle remplaçant les touches fléchées.

La batterie intégrée se recharge via un port mini-USB (câble fourni) et la connexion à l’ordinateur ou à la box se fait via un petit dongle USB, qui peut être rangé dans la tranche du clavier lorsqu’il ne sert pas. La liaison sans-fil est relativement stable, mais manque parfois un peu de portée, en particulier dans un environnement où le spectre 2.4 GHz est déjà pas mal sollicité. Dans cette situation, j’ai observé quelques décrochage à moins d’un mètre de distance… Dans de meilleures conditions, on peut tout de même compter sur quatre à cinq mètres.

À l’usage, le iClever IC-RF01 rempli bien son rôle de clavier d’appoint, pour saisir de temps en temps une URL ou une recherche, mais il ne faudra pas lui en demander plus. La rédaction de longs textes est vite énervante, d’autant plus qu’une petite LED s’allume à chaque transmission radio (donc chaque pression de touche, chaque mouvement sur le trackpad…). Un problème heureusement facile à corriger avec un petit bout de scotch opaque.

Si le trackpad intégré est bien pratique, son positionnement me semble finalement porter préjudice au confort de frappe, en empêchant d’utiliser le clavier avec les deux pouces comme on le ferait avec un smartphone en mode paysage. J’avais l’habitude de rédiger les tests de claviers avec le clavier testé, cette fois j’ai passé mon tour 🙂 Le mini-clavier sans-fil d’iClever aurait donc sans doute gagné à adopter un format plus carré, avec un trackpad disposé en dessous ou au dessus du clavier plutôt qu’à côté. iClever propose d’ailleurs un autre mini-clavier, l’IC-RF02, qui adopte ce type de disposition.

Au final, le mini-clavier sans-fil IC-RF01 d’iClever fait donc bien son travail si on le considère comme un clavier d’appoint pour un appareil n’ayant pas vocation à s’utiliser principalement avec un couple clavier/souris. Il sera ainsi un bon compagnon pour une smart TV ou une box, d’autant que son prix ne gâche rien (environ 22€). Si vous comptez régulièrement utiliser votre smart TV ou votre box pour taper du texte (par exemple, pour gérer vos mails), je vous recommanderais plutôt d’opter pour un clavier de salon plein format, comme le Microsoft All-in-One Media Keyboard.

Merci à Elecsmart pour l’exemplaire de test !

Une réflexion sur « Test : mini-clavier sans-fil iClever IC-RF01 »

  1. J’ai un peu le même type de clavier, je m’en sers juste pour initialiser ma Raspberry.
    C’est juste super crispant. La portée est moisie, trop courte pour la distance canapé-TV.
    Les Allinone/K400 sont juste trop bien. Sachant qu’on trouve occasionnellement le K400 à moins de 20€, mon choix est vite fait. Celui là ne sert qu’à dépanner quand on n’a vraiment pas le choix.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.