Ryzen : pari réussi pour AMD ?

Flattr this!

Quelques mois après la sortie de la nouvelle gamme de processeurs d’AMD, les Ryzen, il semblerait que le fondeur ait bel et bien réussi à planter une grosse épine dans le pied de son concurrent de toujours, Intel.

Après avoir été loués par la critique pour leur rapport performances/prix, les puces Ryzen ont en effet obligé Intel à revoir fortement ses pratiques commerciales, avec à la clé une dégringolade des prix, en particulier sur la gamme « extrême », sur socket 2066. Ainsi, alors que cette gamme proposait des puces à 6/8/10 coeurs pour 617/1089/1723$ dans la génération Broadwell-E, la nouvelle génération Skylake-X passe à « seulement » 389/599/999$. Une telle baisse de prix d’une génération à l’autre chez Intel n’avait pas été observée depuis plus de dix ans.

Intel Core i9Outre ce succès d’estime, les puces Ryzen seraient également un succès commercial, qui doit faire du bien à AMD, dont les finances avaient bien besoin d’un retour au vert. S’il n’existe pas encore de chiffres officiels, plusieurs signaux indiquent en effet une forte progression des ventes d’AMD. Tout d’abord, les premières semaines de commercialisation de la gamme Ryzen ont été marquées par des ruptures de stock sans précédent. Ensuite, les puces AMD sont devenues beaucoup plus présentes dans les gammes des grands constructeurs de PC, y compris certains qui avaient complètement abandonné les puces AMD, par exemple Dell.

Part de marché AMD/IntelPar ailleurs, l’éditeur du benchmark PassMark indique avoir observé dans ses statistiques une hausse jamais vue de la part de processeurs AMD. En à peine un trimestre, les puces AMD sont ainsi passées de 20.6% à 26.6%, un niveau qu’elles n’avaient plus atteint depuis environ quatre ans. Si ces chiffres sont biaisés par le manque de représentativité de l’échantillon et par le fait qu’un nouveau processeur est forcément plus testé, l’ampleur de la hausse observée laisse toutefois peu de place au doute, la part de marché d’AMD a sans doute connu une forte hausse ces derniers mois.

Enfin, on peut noter la publication par Intel d’une offre d’emploi à la formulation assez inattendue : le géant de Santa Clara cherche des ingénieurs pour renforcer son équipe en charge de concevoir « un cœur de processeur révolutionnaire pour animer l’informatique de la prochaine décennie ». De là à dire qu’Intel a décidé de mettre les bouchés doubles pour reprendre le leadership, après n’avoir proposé que des évolutions relativement mineures de ces CPU ces dernières années, il n’y a qu’un pas…

Notons quand même qu’Intel peut tout de même prendre son temps pour organiser sa réplique. Les ventes de CPU pour PC se font en effet aujourd’hui en très large majorité sur le marché des ordinateurs portables, marché sur lequel AMD n’a pas encore proposé d’alternative crédible aux Core i et Core m.

Source : Tom’s Hardware (cache : PNG, MAFF)

Laisser un commentaire