Mozilla ne dépend plus de Google

Flattr this!

Depuis très longtemps, la santé financière de la fondation Mozilla, qui édite notamment le navigateur Firefox, dépendait très fortement de Google. Ce dernier payait en effet Mozilla pour les recherche Google effectuées depuis Firefox, ce qui représentait parfois plus de 90% des revenues de la fondation.

Mais à l’heure où Google est devenu avec Chrome le leader mondial des navigateurs web, cette situation ne pouvait plus durer. Il est en effet très inconfortable de devoir lutter contre un concurrent dont on dépend financièrement. C’est d’autant plus vrai que Mozilla a une éthique et une politique de protection de la vie privée qui ne font pas vraiment les affaires de la firme de Mountain View.

Depuis quelques temps, Mozilla se tourne donc vers d’autres moteurs de recherche, avec Yahoo aux USA, Yandex en Russie et Baidu en Chine. En Europe, Google reste le moteur par défaut, mais peut-être plus pour longtemps. L’un des dirigeants de Mozilla a en effet indiqué que Mozilla ne reçoit désormais plus d’argent de Google. On peut donc s’attendre à ce qu’un autre moteur finisse par le remplacer dans les versions européennes de Firefox.

Le moteur de recherche français Qwant devrait peut-être profiter de l’occasion pour accroitre sa popularité en Europe, maintenant qu’il est suffisamment performant.

Cette disparition de Google dans les sources de revenus de Mozilla s’accompagne en outre d’une excellente nouvelle. Alors qu’on aurait pu craindre une forte érosion des entrées d’argent, la fondation s’attend en effet à annoncer un bilan 2015 meilleur que ceux des deux précédentes années. Au point que le directeur financier de la fondation se dit pressé de le présenter ! Comme quoi, un Internet où Google serait moins omniprésent (voir omnipotent) est possible, et Mozilla en est la preuve.

Source : Presse Citron (cache : PNG, MAFF)

4 réflexions sur « Mozilla ne dépend plus de Google »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.