Mavericks et iPhone : des nuages sur la synchronisation…

Flattr this!

Si l’on a plutôt l’habitude de voir arriver de nouvelles fonctionnalités à chaque nouvelle version d’un logiciel ou d’un OS, chez Apple ces derniers temps c’est plutôt la tendance inverse qui s’observe… Sous couvert de simplification ou de réécriture des applications, Apple supprime petit à petit des fonctionnalités. Dernière victime : la synchronisation locale avec un iPhone…

Jusqu’à présent, iTunes permettait de synchroniser localement entre l’iPhone et l’ordinateur, en plus des fichiers multimédias, les contacts, l’agenda, les notes et les mails, le tout aussi bien via USB que via Wi-Fi. Cette fonctionnalité était permise par le module SyncServices et était pour beaucoup un gros avantage pour la vie privée, puisqu’il permettait de se passer de confier ces données à des tiers.

Mais SyncServices n’a pas survécu à Mavericks (OS X 10.9), comme le précise Apple dans sa base de connaissance. Désormais, la synchronisation des contacts, agenda, notes et mails sur un iPhone devra obligatoirement passer par un serveur. Le but est probablement de pousser encore plus d’utilisateurs à adopter iCloud, même si (pour l’instant ?) iOS supporte tout de même d’autres services de synchronisation, via les protocoles CardDAV, CalDAV et Exchange ActiveSync.

Cette suppression affecte aussi les logiciels qui permettaient de synchroniser un Mac avec d’autres appareils mobiles, comme Missing Sync, qui permettait de synchroniser des appareils Android, BlackBerry, Symbian, etc…

La synchronisation locale reste par contre disponible avec la version Windows de iTunes, du moins pour l’instant…

Source : MacGeneration

3 réflexions sur « Mavericks et iPhone : des nuages sur la synchronisation… »

  1. Suppression proprement inadmissible !! J’espère qu’Apple fera marche arrière très vite. iCloud doit être utilisé comme un instrument de sauvegarde et de partage, et non comme un moyen de surveiller les individus. Je retourne sous Lion pour faire mes synchros en attendant. Sur ce coup, après 28 ans d’un mariage sans « nuages », Apple me déçoit beaucoup. Steve, reviens !!

  2. Ce dictat d’Apple est tout bonnement inacceptable. C’est de l’intrusion dans ma vie privée. Une perte de liberté que seul un boykott généralisé ou une loi réellement contraignante pourra imposer aux dictateurs de Apple de renoncer à cet esclavage.
    Depuis que Google a mouché Apple en lui piquant ses parts de marchés, Apple applique les mêmes règles.
    Le boykott doit être double : iCloud et Google.

    Je ne ferai pas la mise à jour MALVERICKS .

  3. Apple supprime la possibilité de faire de la synchronisation locale avec son système Mavericks. Apple force ainsi les utilisateurs à utiliser iCloud alors que cela pose des problèmes de sécurité (nombreuses informations à ce sujet sur le web) et que c’est moins pratique (ne serait-ce que parce que cela nécessite une connexion Internet et non un simple câble).

    Apple présente cela comme un solution destinée à faciliter la vie des utilisateur, mais il s’agit uniquement de les enfermer dans son système pour gagner de l’argent.

    Je regrette amèrement d’être passé de PC à Mac ce mois ci. Je me sens emprisonné dans ce système Apple, alors que j’étais beaucoup plus « libre » sur PC. Ne vous laissez pas abuser par les publicités et l’image soit disant « cool » et « Think different » d’Apple. Ne vous faites pas avoir comme moi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.