Google annonce son nouveau matériel

Flattr this!

Google a tenu ce mercredi une conférence « Made by Google », qui a été l’occasion de la plus grosse annonce de nouveau matériel jamais réalisée par Google, avec à  la clé un écosystème toujours plus complet, mais qui laisse un goût amère aux amateurs français de technologie…

Outre une gamme de coques pour smartphones, ce sont pas moins de 9 nouveaux produits qui ont été annoncés par Google, certains largement anticipés par les rumeurs, d’autres étant de véritables surprises.

Made by Google

On commence bien sûr par les deux nouveaux smartphones du géant de Mountain View, le Pixel 2 et le Pixel XL 2, qui succèdent logiquement aux versions 1 lancées l’an dernier. Au programme, un design légèrement revu, avec des bordures réduites, une puissance revue à la hausse (Snapdragon 835), le meilleur appareil photo de smartphone du marché (d’après DxOMark, qui lui donne le score de 98 contre 94 pour les deux précédents leaders, l’iPhone 8 Plus et le Galaxy Note 8). Il perdent par contre leur port jack et adoptent une eSIM, pour l’instant utilisable uniquement avec le MVNO Google Project Fi (un slot SIM est disponible pour les autres opérateurs). Les prix sont toujours aussi élevés, avec 650$ pour le 5″ et 850$ pour le 6$.

L’autre grosse annonce est le nouveau Chromebook, le Pixelbook, un ordinateur portable 12.3″ convertible en tablette (via une charnière à 360°). Il embarquera un processeur Core i5 ou Core i7, jusqu’à 16 Go de RAM, jusqu’à 512 Go de RAM et une batterie pouvant tenir jusqu’à 10h, le tout dans un châssis de seulement 10mm d’épaisseur. Il faudra débourser 1000$ pour la version de base, et sans doute bien plus pour la configuration la plus musclée. En option (100$), Google propose également un stylet conçu par Wacom, le Pixelbook Pen, annoncé comme le meilleur stylet du marché.

Google Home, l’enceinte intelligent de Google, devient pour sa part une gamme à part entière, avec l’apparition d’un modèle plus compact, Google Home Mini (50$), et d’un modèle plus puissant, Google Home Max (400$). Côté logiciel, la reconnaissance vocale a été amélioré pour rendre le produit multi-utilisateur, en identifiant chaque utilisateur par sa voix.

Du côté des accessoires pour smartphone, on trouve une nouvelle version du casque de réalité virtuelle Daydream, annoncée comme plus confortable, pour 100$ avec une télécommande Bluetooth.

Restent les deux surprises de cette conférence : les Pixel Buds et les Pixel Clip. Les premiers sont des écouteurs Bluetooth hors de prix (160$), dont la principale spécificité est d’embarquer un bouton permettant de déclencher automatiquement Google Assistant en mode traduction vocale. Les paroles de l’utilisateur pourront alors être retranscrites dans une autre langue par les haut-parleurs du téléphone, tandis que l’utilisateur entendra la traduction des propose de son interlocuteur dans les écouteurs.

Les seconds sont des petits appareils photos semi autonomes. Ils sont prévus pour fonctionner en continu, avec une intelligence artificielle qui déterminera automatiquement les moments où il faut déclencher une capture (qui prendra la forme d’un court clip vidéo). Mais il faudra tout de même débourser 250$ pour en avoir un, ce qui est plutôt élevé par rapport à un appareil photo classique.

Si vous êtes enthousiasmé par ces nouveautés, il faudra passer par l’import pour la plupart d’entre elles : seuls les Google Home Mini sont pour l’instant officiellement lancés sur le marché français (60€). Certains de nos voisins seront mieux pourvus, puisque l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni vont avoir droit aux Pixel 2, aux Pixel Buds, au Daydream, voire au Pixelbook… Pour le reste, il faudra se tourner vers les États-Unis ou le Canada.

Laisser un commentaire