La Freebox se met au VPN

Flattr this!

Free a déployé cette semaine un nouveau firmware « Freebox OS » pour la Freebox Server, avec quelques nouvelles fonctionnalités plutôt intéressantes, qui nécessitaient jusqu’à présent des opérations manuelles ou l’installation d’un routeur supplémentaire derrière la Freebox.

Tout d’abord, au niveau du Wi-Fi, Free a apporté la possibilité de planifier des heures de fonctionnement pour le réseau Wi-Fi, comme il était déjà possible de le faire sur la Livebox Play. La configuration du Wi-Fi se dote également d’une intéressante fonction « radar », qui permet de visualiser tous les réseaux Wi-Fi disponibles, mais aussi de mesurer le taux d’occupation et le niveau de bruit pour chaque canal, permettant ainsi de déterminer le meilleur canal pour son propre réseau.

Le radar Wi-Fi
Le radar Wi-Fi

Il ne manque plus que la possibilité de se connecter à un des réseaux détectés, ce qui pourrait être intéressant par exemple pour permettre l’utilisation de la connexion d’un voisin comme secours en cas de perte de la connexion normale.

La seconde grosse nouveauté est l’intégration du support des VPN, aussi bien en client qu’en serveur. En activant le mode serveur, il devient ainsi possible d’accéder à la Freebox et au réseau local depuis l’extérieur en passant par un canal sécurisé. Cet accès pourra se faire via OpenVPN en mode bridge (les clients VPN disposent d’une IP sur le réseau local) ou routé (les clients VPN sont sur un sous réseau différent du réseau local) ou en PPTP.

Serveur VPN de la Freebox
Serveur VPN de la Freebox

Le client VPN permet à l’inverse de connecter la Freebox à un VPN. Cette fonctionnalité est malheureusement très limitée pour l’instant, puisqu’elle ne permet pas de faire transiter l’ensemble du trafic entre le réseau local et Internet par le VPN, seules certaines applications peuvent passer par le VPN, et la seule application proposée pour l’instant est le gestionnaire de téléchargement de la Freebox (qui a dit firmware anti-Hadopi ?).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.