Deux nouveaux Nexus chez Google

Flattr this!

C’est désormais une habitude, chaque année au début de l’automne Google renouvelle sa gamme matérielle. Ce sont donc deux nouveaux Nexus qui ont été présentés, mais une fois n’est pas coutume, il s’agit de deux smartphones, et non pas d’une tablette et un smartphone.

Cette année, les smartphones Nexus se déclinent en effet en deux tailles, le Nexus 6P, avec son écran AMOLED de 5.7″ (2560×1440) et le Nexus 5X, qui a droit à un écran IPS 5.2″ (1920×1080). Positionné en haut de gamme, le Nexus 6P est fabriqué par Huawei et dispose d’un corps en aluminium, tandis que c’est LG qui a été chargé du Nexus 5X, devenant ainsi le premier constructeur a réaliser trois smartphones Nexus, dont la coque est en plastique doux, comme le Nexus 5.

Les Nexus de 2015
Les Nexus de 2015 : 5X à gauche, 6P à droite

Tous deux disposent d’un lecteur d’empreintes digitales, placé au dos de l’appareil, d’un port USB Type C, d’un autofocus laser, d’un double flash à large spectre et seront bien entendu livrés sous Android 6.0 Marshmallow

Pour le reste des caractéristiques, voici les détails :

Spécifications des Nexus 5X et 6PSur le papier, c’est du tout bon, à part peut-être le choix du Snapdragon 810, vu ses problèmes de surchauffe… Mais en même temps, les alternatives sont peu nombreuses. En creusant un peu plus, on se rend malheureusement compte que comme toujours, il y a des petits détails qui viennent gâcher la fête. Tout d’abord, on notera la disparition de la recharge sans-fil Qi. Si elle est compréhensible sur le 6P à cause de sa coque en aluminium, c’est plus difficile à justifier sur le 5X avec sa coque en plastique. Google a-t-il considéré que la recharge bien plus rapide (jusqu’à 15W) ne justifie plus le recours au Qi ?

Plus gênant, Google a renoncé à la stabilisation optique de l’appareil photo. À la place, Google met en avant la grande taille des photo-sites, ce qui promet de meilleures photos en faible luminosité. Mais s’il faut réduire la durée d’exposition pour compenser l’absence de stabilisation, pas sûr qu’on y gagne réellement, sauf face à des sujets mobiles. À voir à l’usage donc.

Enfin, mais c’est plus anecdotique, la position du lecteur d’empreintes est étrange, il ne s’agit pas d’un endroit où le doigt vient se positionner naturellement en usage normal, et il ne sera pas possible de scanner l’empreinte et d’utiliser le NFC en même temps !

Autre nouveauté, Google va proposer l’assurance Nexus Protect. Facturée 70$ pour un 5X et 90$ pour un 6P, elle couvre la casse et les dommages accidentels, avec dans le meilleur des cas un échange sous un jour ouvrées.

Côté tarif, c’est la douche froide côté européen… Après un Nexus 6 onéreux partout, Google revient à une politique tarifaire plus agressive, avec un 5X à partir de 380$ et un 6P démarrant à 499$, mais nous n’aurons pas droit à cette politique sur le vieux continent, où on parle pour l’instant de 480€ pour le 5X et 650€ pour le 6P.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.