UNE NOUVELLE VERSION D'INFOBIDOUILLE EST EN LIGNE CLIQUEZ-ICI POUR LA VISITER

Pendant que Free répond aux attaques de ses concurrents et que de nouvelles attaques sont lancées, Numéricable a annoncé aujourd'hui ses nouveaux tarifs, s'alignant quasiment à l'identique sur l'offre de Free.

Le cablo-opérateur, devenu MVNO il y a quelques mois, rejoint donc le club des tout illimités à moins de 20€, avec un forfait à 19€99, qui pourrait même être un peu plus intéressant que celui de Free (pour les non abonnés chez Free sur le fixe), puisqu'en plus de la voix illimitée vers 40 destinations, des SMS illimités de de la data avec un fair use de 3 Go, le forfait inclus également l'accès aux chaînes de la TNT depuis le mobile, mais pas les MMS (qui devraient arriver plus tard, mais aucune date n'est annoncée). La différence se fera peut-être sur le mode modem, non mentionné chez Numéricable (donc à priori pas interdit, mais seulement à priori...) et sur les débits, Numéricable indiquant une réduction à 64 kbit/s au delà des 3 Go, alors qu'on ne connait pas le débit proposé par Free en mode restreint.

Côté Free, Xavier Niel a répondu aux propos de certains dirigeants d'Orange, qui l'accuse de faire du low-cost et de ne pas innover. Le patron de Free promet donc de prouver le contraire : "on va montrer ce que l'on a fait en termes d'innovations, ce qui peut changer la vie ... Il faut trouver des idées que seul un opérateur de réseau peut réaliser. Notre objectif est d'être le plus innovant et le plus accessible".

Les accusations sur l'arrêt partiel du réseau de Free sont par contre revenue de plus belle. Si la direction d'Orange continue de s'abstenir de commentaires sur le sujet, se protégeant derrière une clause de confidentialité du contrat d'itinérance, d'autres employés d'Orange, sous couvert d'anonymat, continuent d'affirmer que le réseau Free est partiellement éteint. Selon Les Echos, cette désactivation concernerait au moins un quart des antennes installées par Free. Une photo a par ailleurs commencé à circuler sur Internet, montrant divers équipements électroniques raccordés à une Freebox 5. Selon les auteurs de la photo, il s'agirait d'une station de base Free Mobile, qui serait donc simplement connectée au réseau Free via ADSL... Difficile à croire tout de même.

Station de base Free Mobile

Maxime Lombardini, directeur général de Free, a réagit à ces photos en affirmant que "les stations ont bien sûr été équipées avec du matériel professionnel dédié."

Posté par Matt le 23/01/2012 à 21h59
3 commentaires

Il semble que cela soit un photo-montange : les câbles qui raccordent la box n'ont pas de reflet sur la table ni d'ombre portée. L'éclairage de la box ne coïncide pas avec les reflets présents sur l'équipement.


Il faudrait une meilleure résolution pour en être certain.

Posté par Halfhorn (non inscrit) le 26/01/2012 à 11h58 - Citer

ou alors il semble simplement que ce soit une station de test http://www.pcinpact.com/news/68543-orange-free-mobile-antenne.htm

Posté par Ptit_boeuf le 26/01/2012 à 12h00 - Citer

C'est confirmé que c'est une station de test, prêtée par Free à Orange pour tester l'itinérance et le handover entre les deux réseaux.


Ça a aussi été plus ou moins confirmé que jusqu'à décembre 2011, les antennes Free ont bien été déployée avec une Freebox (mais installée un peu plus proprement ;-) ).


Maintenant, c'est remplacé par un boîtier maison, baptisé NodeBox.

Posté par Matt le 26/01/2012 à 14h20 - Citer

Nom : 
Code de vérification : onze + quatorze = (en chiffres)