UNE NOUVELLE VERSION D'INFOBIDOUILLE EST EN LIGNE CLIQUEZ-ICI POUR LA VISITER

Hadopi

À l'occasion d'une conférence organisée par la Coalition française pour la diversité culturelle, Aurélie Filippetti, députée de Moselle et chargée de la mission Culture et Média par François Hollande, a évoqué les idées pour l'après Hadopi.

Tout d'abord, la députée à donné des pistes pour le financement de l'offre culturelle. Pour se faire, les socialistes envisagent la mise en place d'une taxe sur "les industries qui tirent réellement partie aujourd'hui des nouvelles technologies". Précisant sa pensée, elle explique que les sociétés visées seront "les FAI ... les fabricants de matériel, les Apple, iTunes, Google, etc". Une taxe à laquelle Dahlia Kownator, représentante de la Fédération Française des Télécoms, n'est pas totalement opposée, à condition que les FAI soient plus placés dans un rôle de percepteur que dans un rôle de payeur.

Aurélie Filippetti a également évoqué une "contribution créative", qui serait une sorte de licence globale basée sur le volontariat des internautes. Une version spéciale de cette contribution serait destinée aux étudiants. Prélevée en même temps que les droits d'inscription dans les établissement d'enseignement, elle leur donnerait un droit d'accès aux "contenus culturels numériques pendant le temps de leur étude", leur permettant ainsi de télécharger sans risque juridique. Une proposition forcément très mal accueillie par les représentants des ayant-droits...

Enfin, elle a rappelé que l'Hadopi ne devrait pas survivre en cas d'élection de François Hollande : "On abroge Hadopi, c’est sûr. Ce modèle est inefficace. (…) Pour la première fois nous avons eu une loi qui oppose public et artistes, les créateurs et ceux qui les soutiennent. Cela ne doit plus se reproduire, on doit s’en extirper."

Posté par Matt le 15/12/2011 à 08h11
1 commentaire
Source : PCInpact

Dahlia Kownator, n'est pas totalement opposée, à condition que les FAI soient plus placés dans un rôle de percepteur que dans un rôle de payeur.

Ben voyons. Toujours les mêmes qui payent pour ne pas regarder des productions insipides pourraves et j'en passe

Posté par Ptit_boeuf le 15/12/2011 à 13h21 - Citer

Nom : 
Code de vérification : trois + treize = (en chiffres)