UNE NOUVELLE VERSION D'INFOBIDOUILLE EST EN LIGNE CLIQUEZ-ICI POUR LA VISITER

Intel

Intel a présenté aujourd'hui sa nouvelle gamme de processeur Atom, jusqu'ici connue sous le nom de code Pineview. Les accros à la puissance seront déçus d'apprendre que les gains dans ce domaine sont minimalistes, le fondeur s'étant concentré quasi exclusivement sur la réduction du coût et de la consommation.

En effet, la série N (N450 simple cœur pour netbooks) voit sa taille diminuer de 60% et sa consommation de 20%, tandis que la série D (D510 double cœur et D410 simple cœur pour nettops) bénéficie d'une réduction de taille de 70% et d'une baisse de consommation de 50%.

Intel Atom Pineview

Pour parvenir à ce résultat, le fondeur a travaillé sur une intégration plus poussée : on retrouve désormais au sein d'une seule puce le ou les coeurs Atom, 512 à 1024 Ko de cache, mais aussi, et c'est là la nouveauté, une solution graphique DirectX 9.0 GMA 3150 et un contrôleur mémoire DDR2-667 (série N) ou DDR2-800 (série D). Il devient ainsi possible de se passer du northbridge, et donc d'économiser une puce sur la machine, la southbridge étant connecté directement au processeur via un lien DMI. Niveau consommation, les N450, D510 et D410 sont respectivement annoncés avec des TDP de 5.5, 13 et 10W, pour une fréquence de 1.66 GHz dans les trois cas.

Ces nouveaux Atom seront vendus avec le southbridge NM10, qui gère deux ports SATA, 8 ports USB 2.0, un port réseau 10/100 Mbits/s et l'audio via un codec Intel HD Audio. Quatre lignes PCI-Express seront également de la partie pour gérer différents composants optionnels : la puce Wi-Fi Condor Peak, la puce réseau Gigabit Woodinville, la puce combinée Wi-Fi / Wi-Max Kilmer Peak, ou n'importe quelle puce tierce s'interfaçant sur PCI-Express.

Malheureusement, cette nouvelle version de l'Atom ne s'accompagne pas que de bonnes nouvelles. Tout d'abord, elle risque de marquer l'arrêt de mort de la très appréciée plateforme nVidia ION, qui faisait office de northbridge et de southbridge en une seule puce sur les Atom actuels. Ensuite, Intel s'est assuré que l'Atom ne viendrait plus canibaliser les ventes de sa plateforme Core 2 Duo CULV, grâce à différents bridages. Tout d'abord, la partie graphique ne sera pas capable de gérer les grands écrans. Bien que dérivée du GMA 3100, tout a fait capable de gérer les hautes résolution, le GMA 3150 est limité à 1400x1050 via sa sortie VGA et 1366x768 via sa sortie numérique. Ensuite, au niveau de la mémoire, la série N est limitée à 2 Go, tandis que la série D est limitée à 4 Go.

Le gain d'autonomie devrait toutefois vite faire oublier ces limitations auprès des utilisateurs de netbooks. En effet, il semblerait que les Atom Pineview tiennent bien leurs promesses sur ce plan. Notre confrère TechReport a ainsi mesuré près de 9h30 de surf sur le web et plus de 8h de lecture vidéo sur un Asus EEE PC 1005PE doté d'une batterie 6 cellules et de la nouvelle plateforme Atom, contre moitié moins pour un EEE PC 1000H embarquant l'ancienne plateforme. Ce premier test confirme également les gains très limités en termes de performances. On attend avec impatience les résultats qu'atteindra MSI sur ses Wind à très longue autonomie !

Posté par Matt le 21/12/2009 à 18h19
2 commentaires
Sources : PCWorld et Gizmodo via Ptit_boeuf

C'est plutôt coule de vraiment faire chuter la consommation d'énergie. C'est peut etre pas des monstres de puissance mais pour des tiots serveur ça doit quand même bien le faire

Posté par Ptit_boeuf le 21/12/2009 à 19h08 - Citer

Yep. Ce qui serait vraiment énorme, c'est s'ils ajoutaient le support multi-processeur. Y'aurait moyen d'atteindre des densités de CPU assez hallucinantes dans les serveurs, ça pourrait être sympa pour des serveurs web par exemple (besoin de pouvoir traiter plein de threads en parallèle, mais pas forcément des threads nécessitant beaucoup de puissance).

Posté par Matt le 21/12/2009 à 22h04 - Citer

Nom : 
Code de vérification : vingt-cinq + quarante-neuf = (en chiffres)