UNE NOUVELLE VERSION D'INFOBIDOUILLE EST EN LIGNE CLIQUEZ-ICI POUR LA VISITER

Google

En janvier, nous vous parlions d'une idée originale de International Data Security : héberger des datacenter dans d'anciens cargos en cale sèche, pour profiter de l'eau de mer pour le refroidissement. Si elle pouvait paraître farfelue au premier abord, cette idée semble intéresser le géant de l'Internet...

Google étudierait en effet la possibilité d'installer des datacenter dans des bateaux, mais en poussant le concept encore plus loin qu'IDS : plutôt que de stocker les navires en cale sèche, le moteur de recherche envisagerait carrément de les laisser voguer à quelques kilomètres des côtes.

Cette solution pose tout de même deux difficultés importantes : tout d'abord, l'alimentation électrique, ensuite, le transfert des données. Google aurait d'ores et déjà trouvé une réponse à la première problématique, en produisant une partie de l'énergie électrique grâce à la force des vagues, une solution d'autant plus facile à mettre en place que l'utilisation de l'eau de mer pour le refroidissement permettra une baisse sensible de la consommation des machines. Mais pour la connexion réseau, la problématique risque d'être plus complexe...

De plus, en ces périodes d'ouragan, on peut s'interroger sur la fiabilité d'une telle solution, surtout pour un service comme Google, qui se doit d'avoir un temps de disponibilité proche de 100%. En effet, même bien attaché, un bateau en pleine mer sera forcément fortement secoué à la moindre tempête, est il risque d'être difficile d'assurer la continuité du service dans une telle situation.

En tout cas, si Google parvenait à mettre en production une telle installation, ce sera une belle démonstration de compétence technique, et un bon point pour l'image de Google, qui gagnera quelques points écolos.

Posté par Matt le 17/09/2008 à 21h36
2 commentaires
Source : PCWorld.fr

Ca me fait penser à une BD où les héros se retrouvaient sur une espèce de porte avion géant auto proclamée nation et ne vivant que par internet. Puis il y a aussi la principauté de Sealand qui pour se faire un peu de blé héberge des serveurs pour une entreprise de finance américaine. The pirateBay avait bien éssayé de l'acheter aussi : http://www.buysealand.com/

Posté par Ptit_boeuf le 23/09/2008 à 14h18 - Citer

Posté par Ptit_boeuf le 23/09/2008 à 17h34 - Citer

Nom : 
Code de vérification : douze + trente-huit = (en chiffres)