Batteries : Sony promet +40% de capacité pour 2020

Flattr this!

Pendant que notre CNRS national expérimente des batteries à base de sodium, le géant nippon explore de son côté deux autres pistes : les batteries lithium-souffre et magnésium-souffre, dont Sony envisage désormais la commercialisation à relativement court terme.

Il s’agit là d’une annonce importante, car c’est l’une des premières de ce type à émaner d’un industriel et pas simplement d’un labo de recherche. Et pas n’importe quel industriel en plus, car même si Sony n’est pas forcément connu pour ses batteries, il est en fait un acteur important de ce secteur. Il a été le premier à commercialiser des batteries lithium-ion, et il est encore aujourd’hui le fournisseur de batteries de plusieurs fabricants d’ordinateurs (Lenovo, Dell…).

Selon Sony, l’utilisation d’une cathode à base de souffre couplée à une anode en lithium métallique permet de faire passer la capacité volumique de 700 Wh/l à 1 kWh/l. Le constructeur doit toutefois encore réussir à surmonter un problème important pour la sécurité de ces accumulateurs avant de pouvoir les commercialiser : au fil des charges et des décharges des dépôts de lithium filamenteux se forment sur l’anode et finissent en s’allongeant par atteindre la cathode, provoquant un court-circuit et une surchauffe, voir une combustion.

Cette technologie sera dans un premier temps proposée sous forme de batteries plates pour smartphone, mais elles ne pourront probablement pas remplacer directement des modèles lithium-ion sans quelques adaptations électroniques. Elles fonctionnent en effet avec une tension plus faible que les habituelles batteries lithium-ion.

Sony a par contre donné peu de détails sur les modèles magnésium-souffre. Le magnésium a l’avantage d’être plus abondant et moins coûteux que le lithium, ce qui pourrait laisser entrevoir des produits moins chèrs, mais faute d’informations sur la densité énergétique de ces accumulateurs il est difficile de savoir s’ils seront une alternative intéressante aux batteries lithium-ion et lithium-souffre.

Rendez-vous dans cinq ans pour voir si les promesses de Sony seront tenues !

Source : Presse Citron

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.