Android et iOS sur le même « appareil »

Flattr this!

Si le financement participatif a permis ces dernières années de beaux succès, il est aussi générateur d’un bon paquet de projets particulièrement « WTF ». C’est le cas du projet Eye, une coque pour iPhone pour le moins… originale.

Cette coque va particulièrement faire le bonheur de ceux qui n’arrivent pas à choisir entre iOS et Android. Outre une batterie permettant de charger celle de l’iPhone, la coque embarque en effet un écran tactile et tous les composants d’un smartphone, ce qui lui permet d’exécuter un système Android… Pour le côté « coque de protection », on repassera par contre, puisque cet écran tactile est probablement plus fragile que le dos d’origine du smartphone pommé…

L’appareil crée en combinant la coque avec un iPhone est donc un smartphone exécutant deux OS en simultané, pouvant gérer trois lignes 4G (une avec l’iPhone, deux avec la coque, en option), doté de dizaines de Go d’espace de stockage (extensible par microSD), de deux écrans (celui de la coque étant un écran AMOLED 1920×1080 de 5″), de près de 5000 mAh de batterie… et d’un port jack !

Les auteurs du projet promettent aussi des possibilités d’interaction entre les deux systèmes, reliés via le port Lightning de l’iPhone. Il sera ainsi possible d’afficher les notifications d’iOS sur l’écran AMOLED, profitant de sa faible consommation pour les afficher même lorsque l’appareil est en veille, ou encore de prendre des selfies avec la caméra arrière de l’iPhone, en cadrant via l’écran de la coque (whaouuu !). Les échanges de fichiers seront également possible, permettant donc de profiter du large espace de stockage de la carte microSD sous iOS.

Il faudra par contre accepter de se promener avec un pavé d’un bon centimètre et demi d’épaisseur pour 230 à 290g sur la balance, en fonction de la taille de l’iPhone.

Le montant demandé (de 95$ pour les premiers backers à 229$ pour le futur prix public) est relativement raisonnable compte tenu des caractéristiques du produit, mais on peut quand même s’interroger sur son utilité, au delà de la « prouesse » technique et du côté un peu trollesque… Et surtout, on peut craindre quelques frictions avec Apple pour la validation de l’application iOS qui sera indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble… À méditer avant de sauter sur votre CB…

Et histoire de pousser le délire jusqu’au bout, deux stretch goals promettent l’ajout d’un second (Ubuntu OS) et d’un troisième (Windows 10 Mobile) système d’exploitation en multi-boot…

Laisser un commentaire