Vers une hausse régulière des forfaits télécoms

Flattr this!

Habitués depuis presque toujours à des forfaites Internet et téléphone dont le prix était fixé une bonne fois pour toute à la souscription, nous risquons d’avoir quelques mauvaises surprises avec les futurs contrats de nos chers opérateurs…

Un jugement récent de la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) pourrait en effet changer la donne. Selon cette décision, les opérateurs sont en effet en droit d’inclure dans leurs contrats une clause permettant d’augmenter régulièrement le tarif, sans pour autant donner droit à une résiliation sans frais.

Pour ce faire, les opérateurs n’auront qu’une seule condition à respecter : indexer le tarif avec une méthode « claire, précise et accessible au public, issue de décisions et de mécanismes relevant de la sphère publique« . On peut ainsi imaginer qu’à peu près tous les indices que publie régulièrement l’INSEE puissent servir de base à une révision régulière des tarifs. L’indice le plus logique serait sans doute l’indexation sur l’Indice des Prix à la Consommation, l’indice de référence pour l’inflation. Dans la conjecture actuelle, il serait relativement favorable pour les consommateurs, la hausse étant relativement faible (0.35% de moyenne sur les 3 dernières années). Mais les opérateurs pourront sans doute aussi s’appuyer sur des indices plus favorables à leurs affaires…

Heureusement, cette décision de la CJUE n’est pas rétroactive, et ne pourra donc s’appliquer qu’aux contrats comportant une clause de révision. Les contrats existants ne sont pas concernés, mais il faudra se méfier des mises à jour des conditions générales. Enfin, comme souvent, il semblerait que les baisses de l’indice ne soient pas obligatoirement répercutées sur les prix des contrats avec clause de révision…

Il ne reste plus qu’à espérer que les opérateurs considéreront l’absence de clause de révision comme un argument commercial, et préféreront donc s’en passer.

Source : Numerama (cache : PNG, MAFF)

4 réflexions sur « Vers une hausse régulière des forfaits télécoms »

  1. http://www.dealabs.com/bons-plans/clients-box-sfr-red-3-forfaits-sans-engagement-exemple-499m-1go-appels-illimits/165411
    Je vais le garder très précieusement !

    Tant qu’il ne se retrouvent pas à trois comme à l’époque, la concurrence evrait faire son œuvre.

    Par contre il faudrait obliger les opérateurs à appliquer les mêmes tarifs pour des forfaits équivalents. Du style, si tu fais monter le forfait des abonnés fidèles, tu appliques le même tarifs aux nouveaux.

    C’est fout mais l’infidélité n’a jamais été aussi payante avec les opérateurs.
    Ils font des offres qui ne sont valables que pour ls nouveaux abonnés. Quelques mois après avoir quitté Bouygues ils m’ont rappelé pour me faire un forfait tout illimité à 5€/mois pendant 1 an sans engagement… Mon pote qui était resté chez eux n’a eu droit à rien.

    1. Yep, mais en même temps, c’est assez logique, les offres pour les nouveaux abonnées sont faites à perte, dans l’espoir de les rentabiliser par la suite, ça ne serait pas viable économiquement d’appliquer ces offres aux anciens abonnés.

      Et comme on est dans un marché qui a quasiment atteint sa limite en nombre d’abonnés, la croissance des opérateurs ne peut se faire qu’en piquant des clients aux concurrents, donc les offres nouveaux abonnés restent nécessaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.