Mozilla abandonne Thunderbird

Flattr this!

Si Mozilla est surtout connue pour le navigateur web, elle développe aussi le client mail Thunderbird. Mais la fondation souhaite désormais se concentrer exclusivement sur Firefox et ses dérivés.

Après avoir fortement réduit la voilure du projet Thunderbird en 2012, la fondation vient en effet d’annoncer qu’elle n’allait désormais plus consacrer de ressources à Thunderbird. Bien qu’elle anticipe de bons résultats financiers, la fondation estime ne plus avoir les moyens de maintenir les deux projets.

Mozilla Thunderbird

Le client mail de Mozilla est sans doute victime du manque de popularité de ce type d’outils. Bon nombre d’utilisateurs se tournent en effet aujourd’hui vers des webmails, souvent plus agréables et plus pratiques à utiliser que des clients lourds. Ces derniers n’évoluent du coup plus beaucoup, et ressemblent de plus en plus à des reliques du passé plutôt qu’à des logiciels innovants.

Thunderbird a toutefois toujours ses adeptes, un client mail pouvant répondre à des besoins non couverts par un webmail. Même si elle n’y consacrera plus de ressources, la fondation ne souhaite donc pas voir son client mail disparaitre totalement. Ainsi, le directeur de Mozilla a précisé être à la recherche d’un repreneur pour le projet, et qu’au moins un candidat s’est déjà manifesté.

Outre la libération de ressources, ce changement de « propriétaire » pour le projet devrait permettre à Mozilla d’avoir les coudées plus franches pour le développement de Firefox. Les deux produits partagent en effet une même plateforme technique, et il était donc parfois difficile de faire évoluer Firefox sans affecter Thunderbird. Certains projets de Mozilla auraient d’ailleurs nécessité un gros travail de réécriture de Thunderbird. Par exemple, les futures versions de Firefox vont abandonner la technologie XUL qui est actuellement utilisée pour décrire les interfaces graphiques des deux logiciels de Mozilla.

Cette réorientation de Mozilla pourrait également être le clap de fin pour la suite Internet SeaMonkey. Maintenue par la communauté depuis son abandon par la fondation, cette suite est en effet articulée autour de Firefox et Thunderbird, qui n’auront plus vraiment de raison d’être packagés ensembles si les deux produits perdent leur base technique commune.

C’est donc une page importante de l’histoire de Mozilla qui va se tourner, et la fondation va désormais pouvoir concentrer toutes son énergie sur le développement et la promotion de Firefox, qui en a bien besoin vu l’effritement de sa part de marché, et de Firefox OS, qui doit encore faire preuve de sa crédibilité comme OS mobile alternatif.

Source : MacGénération (cache : PNG, MAFF)

4 réflexions sur « Mozilla abandonne Thunderbird »

  1. Rien de mieux qu’un client dédié. Rien que pour les pièces jointes.
    A l’époque sous Opera 12, quand mes potes me demandaient pourquoi j’utilisais ce navigateur, je leur montrais :
    -j’ouvre un onglet mail (sans sortir de mon browser),
    -j’écris mon mail,
    -je fais glisser mes PJ,
    -je clique sur envoyer,
    -je ferme l’onglet sans me demander si ma PJ est complètement transférée ou non. Si je ferme opera il restera en tache de fond tant que le transfert ne sera pas fini.

    C’est con mais ya pas plus chiant que de devoir garder un onglet ouvert juste pour transférer la PJ.

    1. Je pense que justement, l’habitude qu’on pris pas mal de gens avec les webmails, c’est d’avoir toujours l’onglet du webmail ouvert. C’est d’ailleurs un peu pour ça que Firefox permet d’épingler des onglets.

      Perso c’est comme ça que je fonctionne, j’ai quatre onglets permanents sur mon navigateur : Inbox, Calendar, Todoist et Keep.

      J’utilise par contre encore Thunderbird, mais simplement comme backup, en le synchronisant une fois par semaine avec mon compte mail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.