Google Maps piégé par le crowdsourcing ?

Flattr this!

Depuis quelques années déjà, Google Maps exploite le crowdsourcing pour améliorer ses cartes. Des utilisateurs peuvent ainsi soumettre des modifications de cartes via l’outil Map Maker, ce qui permet petit à petit de compléter la base, en particulier dans les zones pour lesquelles Google ne dispose pas de source pour des cartes « officielles ». Mais ce système n’a pas que des avantages, et semble avoir été exploité pour une blague de potaches.

En plein cœur du Pakistan, Google Maps affiche en effet une « forêt » aux formes quelque peu insolites, puisqu’on distingue sans équivoque un Bugdroid (la mascotte d’Android) urinant sur la pomme croquée d’Apple.

Le Bugrdoiden-Pis de Google Maps
Le Bugrdoiden-Pis de Google Maps

S’il est vrai qu’il est dans les habitudes de Google de disséminer des easter-eggs dans ses produits, c’est généralement uniquement pour des événements bien précis (avec un pic d’activité au 1er avril), et il s’agit généralement de blagues un peu plus au dessus de la ceinture et ne ciblant pas directement un concurrent. On peut donc supposer que ce n’est pas Google qui a mis en place cette illustration, mais plutôt un utilisateur qui aurait réussi à soumettre et faire valider la modification…

Une hypothèse qui se confirme d’ailleurs en naviguant à peine quelques centaines de mètres plus à l’Est. On tombe alors sur ce message :

Pour les anglophobes, le message indique « la politique de vérification de Google est merdique ». De là à supposer que ce message a été déposé là par l’auteur du Bugdroid à la vessie débordante après avoir constaté la validation de sa première œuvre il n’y a qu’un pas, aisément franchi.

La nouvelle s’étant rapidement propagée en cette fin de semaine, Google a promptement réagi et toute trace de ces deux dessins a été effacée. On attend maintenant la réponse sur Apple Plans 🙂

Une réflexion sur « Google Maps piégé par le crowdsourcing ? »

  1. J’en profite pour tirer un coup de gueule sur la nouvelle version de Google Maps :

    Ils ont remplacé les vues aériennes (qui étaient des photos) par la vue « Earth ». Cette dernière, afin de permettre de faire des vues 3D  » modifie » les images. Le problème c’est que Maps maintient ce rendu même en vue du dessus (les vues sont moins nettes et demande plus de ressources CPU).
    Ensuite, chez moi, les vues à ~70° sont dégradées, ceci étant particulièrement visible sur les arbres. Et autant, en passant en mode  » Lite », on retrouve les vues aériennes de dessus classiques, autant les vues aériennes obliques sont perdues…

    Désolé pour ce long message, moyennent compréhensible qui plus est.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.