CPU 2017 : AMD plus au frais qu’Intel ?

Flattr this!

Intel et AMD s’apprêtent tous deux à lancer une nouvelle gamme de CPU en 2017, avec côté Intel les puces exploitant la micro-architecture Kaby Lake (déjà disponible dans certaines déclinaisons mobiles) et côté AMD la micro-architecture Zen sur socket AM4. Ce dernier pourrait avoir l’avantage sur son concurrent au moins sur un point : le refroidissement, et donc probablement les capacités d’overclocking.

Les premiers tests sur des préversions des puces Kaby Lake, qui, rappelons le, ne sont qu’une évolution mineure des actuelles puces Skylake, laissent en effet entrevoir une tendance à monter haut en température, encore plus que Skylake, qui n’était déjà pas excellent à ce niveau. Intel a en effet pris la mauvaise habitude de faire des économies sur le TIM (Thermal Interface Material, le « liant » utilisé pour permettre à la chaleur du die de s’évacuer vers le heat-spreader), au point que le passage d’une génération à l’autre se traduit parfois par des hausses de température malgré une nette baisse de la puissance dissipée. Kaby Lake ne semble donc pas échapper à cette tendance, encore aggravée par des gains en consommation relativement modeste, voire une hausse de consommation dans certains cas.

AMD AM4 TIM

À l’inverse, le retrait du heat-spreader des puces AMD sur socket AM4 (utilisant toutefois encore l’ancienne architecture Excavator) laisse entrevoir l’emploi d’un TIM haut de gamme, qui pourrait être du Liquidmetal. Grâce à ce TIM de qualité, les puces AMD sur socket AM4 pourraient donc bénéficier d’un bien meilleur refroidissement et, si l’architecture Zen tient ses promesses en termes d’efficacité énergétique, on pourrait observer un retour en force d’AMD face à un Intel qui semble s’être beaucoup reposé sur ses lauriers ces dernières années.

Il y a bien peu de chances qu’AMD parvienne à refaire un coup de l’ampleur de la sortie des Athlon 64 et Athlon X2, mais s’il pouvait venir à nouveau titiller Intel sur le haut de gamme et l’overclocking le constructeur de Sunnyvale pourrait relancer un peu la concurrence sur le marché des CPU, ce qui ne serait pas un mal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.