UNE NOUVELLE VERSION D'INFOBIDOUILLE EST EN LIGNE CLIQUEZ-ICI POUR LA VISITER

Nokia

Dans un mémo à l'intention de ses employés, le nouveau CEO de Nokia n'est pas tendre avec l'entreprise qu'il dirige depuis quelques mois, allant jusqu'à faire l'analogie avec celle d'une plateforme pétrolière en feu. Pour lui, Nokia doit donc quasiment repartir de zéro pour reconquérir sa grandeur passée.

Parmi les critiques, Elop évoque bien entendu l'iPhone, l'un des principaux responsables de la chute de Nokia sur le haut de gamme. Elop est choqué par le fait que, près de quatre ans après sa sortie, Nokia n'ait toujours pas été capable de se mettre à niveau. Un problème d'autant plus grave que la tâche n'est pas insurmontable, comme l'a montrée Google en créant une alternative plus que crédible en l'espace de deux ans. Bref, la situation n'est pas rose sur le haut de gamme...

Pire, alors qu'il y a peu, l'entrée de gamme semblait encore acquise à Nokia, qui écoulait ses téléphones basiques par palettes, le finlandais souffre aujourd'hui d'une concurrence grandissante des constructeurs chinois, qui entament la part de marché de Nokia dans les pays émergents.

Les deux systèmes d'exploitation maison en prennent également pour leur grade, Symbian manquant selon Elop de compétitivité et étant trop complexe pour les développeurs, tandis que MeeGo, le nouveau système développé en partenariat avec Intel serait trop en retard au goût du nouveau CEO, qui critique le fait que seul un appareil utilisant cet OS sera disponible au catalogue d'ici la fin de l'année. Et encore, les rumeurs évoquent l'abandon de ce modèle...

Enfin, il insiste sur la nécessité pour Nokia de proposer à ses clients tout un éco-système, comme le font Apple ou Google, et non pas simplement un smartphone. Pour ce faire, Elop n'exclut d'ailleurs pas l'idée de se rallier à un écosystème existant. Il s'agira probablement de Windows Phone 7, comme l'ont déjà laissé entendre quelques fuites, d'autant plus crédibles qu'avant de rejoindre Nokia, Elop travaillait justement pour Microsoft.

Quelques mois après son arrivée chez le finlandais, Stephen Elop annonce donc clairement la couleur : il va y avoir du changement chez Nokia ! Les premières mesures devraient être annoncées dès ce vendredi, à l'occasion du Nokia Capital Markets Day, puis le 13 février au Mobile World Congress.

Posté par Matt le 09/02/2011 à 22h50
2 commentaires
Source : Business Mobile

1/ faire remonter le cours de l'action : pour cela procéder à un plan social. L'avantage est de redonner confiance aux investisseurs.
2/ délocaliser : pour concurrencer l'entrée de gamme chinoise. (On ne va quand même pas se laisser faire pas des nains)


Extrait du manuel du parfait petit capitaliste

Posté par Ptit_boeuf le 10/02/2011 à 09h27 - Citer

Ils vont délocaliser... en Californie ^^
Forcément, maintenant qu'ils ont un PDG américain, ça va devenir une boîte américaine ^^

Posté par Matt le 10/02/2011 à 10h10 - Citer

Nom : 
Code de vérification : quarante-sept + quatre = (en chiffres)