Publicité

UNE NOUVELLE VERSION D'INFOBIDOUILLE EST EN LIGNE CLIQUEZ-ICI POUR LA VISITER

MIPS

Après avoir connu son heure de gloire dans le secteur grand public, de façon un peu anonyme, en équipant la PlayStation première du nom de son processeur R3000A, MIPS Technologies a probablement disparu des appareils grands publics, où l'architecture ARM a souvent été privilégiée. Mais le constructeur compte bien revenir sur ce marché très lucratif.

MIPS32 1074K

En effet, après avoir rejoint l'Open Handset Alliance il y a un peu plus d'un an et présenté en septembre son nouveau SoC, le MIPS32 1074K, doté de quatre cœurs cadencés jusqu'à 1.5 GHz, MIPS a annoncé cette semaine que ses puces se trouveraient prochainement (probablement début 2011) dans des tablettes et des smartphones.

Pour s'assurer une entrée sur le marché dans de bonnes conditions, le fabricant de processeurs a travaillé sur le portage d'Android vers son architecture et a déjà conclu des partenariats avec différents constructeurs de plateformes mobiles.

Si MIPS risque d'avoir bien du mal à déloger ARM de sa position de leader sur ce marché, il pourrait par contre réussir à tenir tête à Intel, qui peine à s'imposer dans les appareils mobiles, malgré les gros efforts faits avec la plateforme Moorestown.

Posté par Matt le 02/11/2010 à 23h40
Aucun commentaire
Source : Tom's Hardware

Rétroliens

URL pour les rétroliens :
http://www.infobidouille.com/actualites/retrolien/1347